Service public
|  02/06/2017
communiqué
Rythmes scolaires : Pour l’APVF, des inquiétudes sur le maintien de l’aide financière


 

Paris, le 2 juin 2017

 

Rythmes scolaires : pour l'APVF, des inquiétudes sur le maintien de l'aide financière

 

L’Association des Petites Villes de France que préside Olivier Dussopt, Député de l’Ardèche, Maire d’Annonay, a pris connaissance du projet de décret relatif « aux dérogations à l’organisation de la semaine scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires publiques » qui sera soumis prochainement à la communauté éducative.

En l’état, ce projet de décret ouvre la voie à un retour à la semaine d’école de quatre jours : une souplesse qui s’avère être bienvenue pour les élus locaux.

En revanche, l’APVF qui s’était fortement mobilisée lors de la préparation du projet de loi de finances 2015 et avait obtenu la pérennisation du fond d’amorçage à l’initiative du député Olivier Dussopt afin que les communes puissent financer la réforme des rythmes scolaires avec l’aide de l’Etat, s’interroge sur les possibles bouleversements financiers induits par une éventuelle généralisation du retour à la semaine de quatre jours.

Dès lors, qu’adviendra-t-il du soutien financier de l’Etat pour les communes qui souhaitent maintenir l’organisation du temps scolaire à quatre jours et demi ?

Dans un contexte de contrainte budgétaire qui demeure très tendu pour l’ensemble des collectivités, et tout spécifiquement pour les petites villes qui ont été particulièrement touchées par la baisse des dotations, l’APVF sera vigilante sur le maintien de l’aide financière aux communes concernant l’organisation des rythmes scolaires.

Retrouvez ce communiqué de presse au format PDF.

 

Contact Presse

André ROBERT, Délégué général, arobert@apvf.asso.fr, 01 45 44 00 83 / 06 80 84 27 53

Matthieu VASSEUR, Chargé de mission, mvasseur@apvf.asso.fr, 01 45 44 00 83 / 06 85 85 24 72

APVF, 42 Bd Raspail, 75007 PARIS - www.apvf.asso.fr