|  04/05/2018
communiqué
Les petites villes s’inquiètent de la baisse du budget de la politique de cohésion


 

Paris, le 4 mai 2018

 

Les petites villes s’inquiètent de la baisse du budget de la politique de cohésion

 

L’Association des petites villes de France que préside Christophe Bouillon, député de Seine-Maritime, a pris connaissance de la proposition de la Commission européenne concernant le futur budget de l’Union européenne. Elle s’inquiète tout particulièrement de la baisse envisagée du budget consacré à la politique de cohésion et la politique agricole commune.

Au moment où les distorsions territoriales continuent à se creuser en Europe, entre métropoles et le reste du territoire, ce sont plusieurs milliards d’euros qui risquent de manquer pour investir dans les territoires qui en ont le plus besoin.

L’APVF appelle donc le gouvernement, les parlementaires européens, mais aussi l’ensemble des associations d’élus à réagir collectivement et à conjuguer leurs efforts pour infléchir les propositions de la Commission européenne afin de parvenir à un budget plus ambitieux en faveur de la politique de cohésion.

Le soutien nécessaire à la compétitivité des territoires ne doit pas se faire au détriment de la politique de soutien aux territoires les plus fragiles. 

Téléchargez le communiqué de presse en version pdf 

 

Contact Presse

André ROBERT, Délégué général - 01 45 44 00 83 – 06 80 84 27 53  arobert@apvf.asso.fr