Et encore on ne vous dit pas tout !

  • - L’APVF est une force écoutée des décideurs publics depuis plus de 25 ans
  • - L’APVF défend les petites villes auprès de tous les lieux décisionnels
  • - L’APVF est un réseau pluraliste et convivial permettant le partage d’expérience
  • - L’APVF assure la promotion et la visibilité des petites villes dans les médias
  • - L’APVF représente une source d’information claire, précise et rapide pour les élus
  • - L’APVF, c’est un avocat et une équipe réactive pour les élus et leurs services
  • - L’APVF propose une offre de formation calquée sur les besoins des petites villes
  • - L’APVF organise des journées d’études en fonction de l’actualité législative
  • - L’APVF facilite la circulation de l’information stratégique
  • - L’APVF agit au quotidien pour faciliter l’exercice du mandat local

Témoignages

Vincent Chauvet
Vincent Chauvet
Maire (Modem-LREM) d’Autun, 14.000 habitants (Saône-et-Loire)

« L'APVF permet de rencontrer des élus locaux de villes confrontées à des problématiques communes : transformation numérique, attractivité de centre-ville, rationalisations budgétaires, gouvernance intercommunale, etc. Ses équipes et ses publications sont des ressources précieuses pour des Maires qui ont besoin rapidement d'informations précises. »

Adeline L'Honen
Adeline L'Honen
Maire (PS) de Batz-sur-Mer, 3.000 habitants (Loire-Atlantique)

« Adhérer à l’APVF donne l’opportunité d’accéder à un réseau de partage d’expériences et d’être toujours en veille sur les lois qui régissent notre quotidien d’élus locaux.
C’est aussi la possibilité d’œuvrer à la co-construction d’un aménagement des territoires inclusif qui prend en compte les spécificités des petites villes. »

Jacques Breillat
Jacques Breillat
Maire (LR) de Castillon-la-Bataille, 3.000 habitants (Gironde)

« Non retenue en politique de la ville pour des questions de seuil démographique, la commune de Castillon-la-Bataille est écartée des aides sectorielles de l’Etat, alors même qu’elle connait une grande fragilité sociale. L’APVF est pour nous, une caisse de résonance pour porter notre voix auprès des pouvoirs publics et un formidable laboratoire d’idées pour formuler des propositions d’avenir. »

Luc Adémar
Luc Adémar
Maire (DVG) de Gourbeyre, 8.000 habitants (Guadeloupe)

« L’APVF est largement présente dans les territoires ultramarins. Prendre part aux manifestations organisées par l’APVF nous donne l'occasion, du fait de notre éloignement géographique, de partager nos expériences mais aussi d'être informés sur la mise en applications de certaines directives législatives ou réglementaires. Je tiens à souligner que l’APVF est présente annuellement aux Antilles-Guyane en organisant des Rencontres territoriales. »

Jean-Michel Catélinois
Jean-Michel Catélinois
Maire (LREM) de Saint-Paul-Trois-Châteaux, 9.000 habitants (Drôme)

« L’APVF nous permet de mieux appréhender les mutations et évolutions de notre environnement par sa veille législative et sa diffusion d’informations précieuses. Par ailleurs, en tant que lieu de partage, elle permet à chacun de profiter et faire profiter des expériences positives menées sur son territoire. Enfin, l’APVF constitue un lieu permettant d’exprimer nos positions et elle porte la voix des collectivités de petite taille face aux grandes métropoles. »