Europe

EUROPE

La doctrine de l'APVF en quelques mots

Bien que consciente que l’Union européenne apporte une complexité supplémentaire à la cohérence dans l’architecture des politiques publiques des petites villes de France, l’APVF considère néanmoins que l’intégration européenne peut s’avérer profitable pour tous les territoires. Partant de ces constats et de la volonté de défendre les intérêts des petites villes face aux instances communautaires, l’APVF multiplie les initiatives destinées à rapprocher les petites villes et l’Union européenne.

Une veille sur l’actualité européenne et un accompagnement pour l’obtention de fonds européens. Puisque l’application des politiques européennes occupe aujourd’hui une place significative dans la gestion des petites villes, l’APVF s’attache, par le biais de diverses notes et compte rendus, à tenir informé ses membres de l’actualité européenne en se concentrant sur les dossiers qui concernent directement ses adhérents : politique de cohésion, services publics locaux, politiques énergétiques et environnementale, gouvernance multiniveaux...

L'APVF agit pour rapprocher toutes les petites villes d'Europe 

Créée en 2007 à l’initiative de l’APVF, la Confédération des Petites Villes et Municipalités de l’Union Européenne regroupe aujourd’hui 7 associations d’élus issus de différents pays européens (Allemagne, Hongrie, Italie, Espagne, Roumanie et Pologne).

Face aux nouveaux défis climatiques, économiques et sociaux auxquels l’Union européenne est confrontée, les petites villes, acteurs essentiels de l’intégration européenne, jouent un rôle prépondérant au sein de l’espace public européen. De fait, aucune politique publique au sein des Etats européens n’est envisageable sans la participation des collectivités territoriales. Dans cet esprit d’implication, l’APVF organise régulièrement des rencontres avec les principales personnalités de la scène européenne.

A l’occasion de celles-ci, les membres de la Confédération des Petites villes et Municipalités de l’Union européenne se réunissent pour des journées d’échanges, de croisement des expertises, des expériences et de transversalité des enseignements sur des thématiques chères aux élus des petites collectivités : la place des petites villes dans la nouvelle politique de cohésion, la transition énergétique dans les petites villes de l’UE ainsi que le rôle des élus locaux lors des prochaines élections européennes.

La Confédération se donne pour objectifs de :

  • représenter les citoyens des petites villes et municipalités de l’Union européenne et de renforcer la visibilité de celles-ci auprès des instances européennes ;
  • rapprocher les citoyens des petites villes à l’Union afin de leur permettre de participer pleinement à la construction européenne.

Contribuer à l’intégration européenne à travers des échanges durables d’informations et de bonnes pratiques entre les petites villes de l’Union.

Photo : Rencontre en juin 2014 au Parlement européen

 

En présence de Députés européens et de représentants de la Commission européenne les élus des associations membres de la Confédération font entendre leur voix et affirment leur attachement à une politique d’aménagement équilibrée des territoires à l’échelon de l’Union Européenne. Ces manifestations sont également l’occasion de présenter aux élus les nouveaux dispositifs européens susceptibles d’être mobilisés par les petites villes et de répondre à leurs interrogations concernant l’éligibilité de certains projets aux fonds européens.

L’APVF organise régulièrement des rencontres avec les principales personnalités de la scène européenne. Une délégation se rend chaque année au Parlement européen afin de porter les préoccupations et les revendications des petites villes auprès des institutions communautaires.
Photo : Rencontre d'une délégation de l'APVF avec des eurodéputés à Bruxelles en juin 2015